L’archipel des Kerguelen

L’archipel des Kerguelen, à environ 3400 km au sud de la Réunion, comprend une île principale de 7215 km², Grande-Terre, troisième plus grande île française entourée de plus de 300 îles et îlots. S’étendant sur environ 140 km d’ouest en est, et 120 km du nord au sud, Grande-Terre est recouverte, au centre-ouest, par la calotte glaciaire Cook. Les côtes sont très découpées avec quelques golfes et de nombreuses baies ainsi que de longs fjords. Le point culminant de l’archipel est le mont Ross qui atteint 1850 m.

Le climat de Kerguelen est océanique, froid et extrêmement venteux, l’archipel se trouvant dans les « cinquantièmes hurlants ». La température moyenne annuelle y est de 4,5 °C. Des hauteurs de houle de 12 à 15 mètres sont courantes.

La découverte de Kerguelen date de 1772. Au début du XXe siècle, alors que la chasse aux mammifères marins se développait dans l’océan austral, une usine baleinière fut construite à Kerguelen, sur le site de Port-Jeanne d’Arc. Cette usine fonctionna jusqu’en 1929. À la même époque, des bergers tentèrent de s’installer à Port-Couvreux mais leurs conditions de vie précaires et la difficulté de trouver du fourrage l’hiver pour les moutons précipitèrent la fin de cette expérience. Créée de façon permanente en 1949, la base de Port-aux-Français compte un peu plus de cinquante bâtiments à usage d’habitation, d’ateliers ou de laboratoires.

Textes : © S. Légeron

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s