La Terre Adélie

La Terre Adélie forme sur le continent antarctique (pôle sud) un secteur angulaire de 432 000 km² de calotte glaciaire, qui a pour sommet le pôle sud géographique, et pour base une portion de côte de 350 km voisine du cercle polaire antarctique et baignée par la mer Dumont d’Urville.

En Terre Adélie, les températures sont très basses et les vents violents souvent chargés de particules de glace, les « blizzards ». À partir du mois de mars, la mer se recouvre d’une pellicule de glace qui s’épaissit pour atteindre un à deux mètres durant l’hiver. Cette banquise couvre une étendue immense et bloque la navigation. Le retour de l’été entraîne la débâcle de cette glace qui se fragmente en plaques partant à la dérive.

La Terre Adélie fut découverte en 1840 par Jules Dumont d’Urville. En 1949, vit le jour la base de Port-Martin, qui sera entièrement détruite par un incendie en 1952, avant d’être remplacée en 1956 par la base Dumont d’Urville, sur l’archipel de Pointe Géologie.

Textes : © S. Légeron

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s